Extensions à la poulie haute

Extensions à la poulie haute

Cet exercice de musculation développe les triceps si vous utilisez des charges de plus en plus lourdes. C’est un exercice d’isolation simple mais pas aussi rentable en terme de gains musculaires que les exercices de base comme les dips ou les développés à la barre.
Il est généralement conseillé aux débutants du fait de sa facilité d’exécution et permet une bonne approche. Les plus chevronnés pourront le placer à la fin de la séance de musculation des triceps et utiliser des accessoires variés pour travailler différemment.
Cet exercice permet d’obtenir une résistance constante pendant tout le parcours du mouvement ce qui n’est pas le cas avec des poids libres.

Extensions à la poulie haute : pour quels groupes musculaires?

Il sollicite l’ensemble des muscles du triceps, surtout les faisceaux internes et externes.
Le triceps se situe sur la face postérieure du bras et permet l’extension de l’avant-bras sur le bras. Il est composé de trois faisceaux qui interviennent plus ou moins suivant la position du bras, la prise et la résistance plus ou moins forte appliquée sur le muscle.

Comment exécuter ce mouvement?

Position de départ debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, le dos bien droit et les genoux fléchis. Les deux mains agrippées à une barre reliée à une poulie haute, les bras serrés contre le buste. Tendre les bras jusqu’à l’extension complète puis revenir à la position de départ. Seul l’avant-bras doit bouger pendant l’exécution de l’exercice et les coudes doivent rester collés aux flancs.

Conseils :

Garder les coudes bien immobiles et les bras serrés, ils ne doivent pas s’écarter l’un de l’autre.
Bien agripper la barre avec les mains et pas du bout des doigts car elle peut vous échapper et finir sa course dans la figure.
Vous pouvez pratiquer la technique de bascule du bassin (rétroversion du bassin) pour mettre en sécurité le bas de votre dos. Cela permet de garder le tronc immobile.