Les adducteurs assis à la machine

Les adducteurs assis à la machine

Les adducteurs assis à la machine sont un exercice d’isolation qui sollicite principalement les adducteurs de la cuisse, situés dans la partie interne. L’adduction consiste à rapprocher les cuisses entre elles.  Les femmes utilisent beaucoup cette machine.
Cela peut être intéressant en complément de certains sport qui demandent des cuisses solides ( ski, football, surf…). 

Adducteurs assis à la machine, pour quels groupes musculaires?

Muscles antagonistes des abducteurs, les adducteurs se situent sur les parties internes des cuisses. Leur fonction principale consiste à rapprocher la jambe de l’axe central du corps. De plus en plus de centres de remise en forme et salles de fitness proposent des machines dont la spécificité est le travail ciblé des adducteurs. De nombreuses femmes et de plus en plus d’hommes utilisent ces dispositifs pour renforcer voire développer les adducteurs.

De nombreuses pratiquantes s’acharnent sur cet exercice dans le but d’affiner leurs cuisses. Malheureusement le travail de renforcement musculaire n’a jamais permis de perdre du volume. Au contraire, la seule chose qui risque d’arriver c’est le développement des muscles de cette zone qui donnera davantage de volume aux cuisses. Afin d’éviter cette déconvenue, il est préférable de travailler les adducteurs avec des charges modérées et de pratiquer régulièrement des exercices cardiovasculaires en fin de séance pour brûler les graisses périphériques.

Comment exécuter les adducteurs assis ?

Assis sur le siège, pieds sur les cale-pieds, intérieur des genoux contre le support, réglez la charge et l’écartement de la machine de la machine. Dos droit calé contre le dossier et mains sur les poignées, contractez les adducteurs en rapprochant vos jambes en vous aidant de l’appui.

Revenez en position de départ en contrôlant le mouvement. 

Conseils :

  • Contrôlez le mouvement en phase négative et ne lâchez pas brutalement la charge. 
  • Ne travaillez pas avec une charge trop lourde.
  • Gardez le haut du corps immobile.
  • Si vous manquez de souplesse au niveau des adducteurs, votre amplitude de travail sera limitée. Dans ce cas utilisez plutôt le travail à la poulie et étirez regulièrement vos adducteurs. 
  • Cet exercice permet de corriger un déséquilibre entre le haut et le bas de la cuisse et de rattraper un muscle en retard.
  • Attention toutefois à ne pas sur-solliciter ces muscles déjà travaillés avec d’autres exercices, comme par exemple le squat ou la presse à cuisses avec pointes de pieds vers l’extérieur.